Romance

Flash-back > Robyne Max Chavalan

IMG_1313

Éditeur : La Condamine

Date de sortie : 24 août 2017

Lien d’achatAmazon

Se replonger dans leur passé : la clé de leur avenir ?

Lorsque Savage Demercey, l’auteur star du moment, rencontre Richard Erria, l’étoile montante du journalisme, l’un et l’autre sont déconcertés : ils se connaissent déjà, pour avoir vécu une liaison tumultueuse cinq ans auparavant. Une liaison qui s’est terminée dans la douleur pour elle, et dans l’incompréhension pour lui.

Alors qu’ils renouent leurs liens, passé et présent s’entremêlent. Qu’est-il réellement arrivé cinq ans plus tôt ? Réussiront-ils à se pardonner ?


L’avis de Marlène – Note 4,5/5

Il y a quelques mois je découvrais la plume de Robyne Max Chavalan avec les deux tomes de sa saga [Fire Crush] que j’avais adoré. J’avais été conquise par son écriture mais aussi séduite par ses personnages plein de charme et de sensibilité. L’ensemble était pimenté avec un érotisme décomplexé des plus sensuel. Je n’ai donc pas hésité une seconde à vouloir découvrir [Flash-back]. L’histoire de Savage et Richard est étroitement liée avec [Fire Crush] et j’ai aimé les petites apparitions de Marjorie.

La force de ce roman réside dans le fait que l’auteure ait choisi une narration très complète, l’aspect « flash-back » associé au double point de vue nous plonge dans un récit intense émotionnellement parlant.

Savage Demercey et Richard Erria se retrouvent par hasard. Savage, auteure star du moment doit faire une interview, et le journaliste qui doit lui poser les questions n’est autre que Richard, son ex. Leur histoire tumultueuse s’est soldée dans la douleur pour Savage et dans l’incompréhension pour Richard. Leur histoire est vieille de cinq ans, mais tous les souvenirs affluent lors de leur rencontre. Le destin se joue parfois de nous. Alors qu’ils ont tous les deux envie de renouer, le passé et le présent se mélangent, les non-dits et les ressentiments pèsent lourd dans la balance. Arriveront-ils à se comprendre ? Sauront-ils se pardonner ? 

Je tiens à féliciter Robyne pour la qualité de sa romance. Dès les premières pages, je me suis totalement sentie concernée par l’histoire de Savage et Richard. Une histoire d’amour tumultueuse, déchirante, frustrante et addictive. Ce sont des histoires comme celles-ci qui me font rêver, car on s’identifie facilement aux personnages, le fait que cela se passe en France est un point que j’ai beaucoup aimé. De Bordeaux à Paris, nos héros vont s’aimer, se déchirer, se faire du mal. Le destin aura été cruel avec eux, les mettant à l’épreuve sans cesse. Les faisant traverser les pires  obstacles…

La dynamique de la romance est parfaite, maîtrisée à la perfection entre passé et présent. Quand Savage et Richard se retrouvent c’est comme s’ils ne s’étaient jamais quittés. Leurs sentiments les submergent, les renvoyant dans leur passé. Ils ont tous les deux fait des erreurs, leur relation n’a jamais été simple… Mais la vie leur donne une nouvelle chance. Sauront-ils la saisir ? Le jeu de séduction qui va renaître entre eux est grisant, j’ai adoré leurs joutes verbales, leur manière de relancer leur jeu d’avant. La façon qu’ils ont de s’apprivoiser maintenant qu’ils ont changé. Et la façon de revenir sur leur histoire.

On entre très vite dans le vif du sujet. J’ai été très rapidement aux prises avec des émotions intenses. L’alternance entre le passé et le présent rend leur histoire captivante, je suis restée pendue aux mots de l’auteure, avec l’envie de découvrir ce qu’ils ont traversés par le passé pour savoir s’ils peuvent encore espérer un avenir. Savage est une femme passionnée mais qui a terriblement souffert, sa relation avec Richard l’a profondément changée. J’ai aimé son personnage parce que l’auteure la rend très accessible, on a qu’une envie c’est de l’avoir comme amie. Savage est loyale et téméraire. Un peu fermée mais avec une grande force de caractère. Sauf que près de Richard elle perd tout ses moyens. L’auteure nous donne tous les détails pour que l’on puisse comprendre son héroïne, on reste en suspend jusqu’à ce que l’on découvre le fin mot de l’histoire. Richard, quant à lui est un héros très intéressant. Il a fait beaucoup d’erreur par le passé, il y avait énormément de choses qui l’ont influencé, mais il est aussi coupable. J’ai aimé le personnage que j’ai découvert, celui qui fera tout pour reconquérir Savage, celui qui mettra sa fierté de côté pour reconnaître ses erreurs. Le Richard qui n’a jamais cessé d’aimer sa Joe. Richard n’est pas infaillible, mais j’ai aimé sa façon de se repentir, sa manière de se remettre en question.

Vous verrez que les personnages secondaires sont tout aussi importants. Leila et Adrien vous ferons beaucoup rire, ils sont vraiment exceptionnels et ils donnent un autre aspect à l’histoire. L’auteure nous donne aussi des personnages à détester, vous savez que j’adore m’énerver sur certains protagonistes, et ici certaines méritaient clairement des claques… et je suis gentille !

Robyne nous propose une intrigue multiple. Car en dehors de la relation de Savage et Richard, il y a un contenu très bien mené, des tenants et des aboutissants que le lecteur ne peut deviner et qui s’insèrent parfaitement dans la romance. Le rythme du roman s’accentue petit à petit, à mesure que nos héros retracent leur histoire. Dans le récit, les milieux sociaux s’affrontent, on n’échappe pas à la pression familiale et professionnelle. L’auteure met en lumière les liens familiaux et amicaux. Et si certains côtés peuvent être un peu clichés en ce qui concerne la famille de Richard, et bien je n’en ai pas tenu rigueur car cela n’a pas entaché mon plaisir lors de la lecture. Elle met aussi nos personnages au pied du mur, face à leurs choix…

Le dénouement est crédible et captivant. J’ai vite été submergée par les émotions. Les flash-back rendent leur histoire évidente, douloureuse mais tellement belle. Les flash-back nous permettent aussi de mieux découvrir nos héros, de mieux voir comment ils ont évolués. Au fur et à mesure que les indices tombent, j’ai eu peur de découvrir ce qui avait séparé nos deux héros. Le côté prévisible est très vite balayé par la force de caractère de nos héros et par la puissance de leur amour. L’auteure nous conte une histoire qui pourrait arriver à n’importe lequel d’entre nous.

La plume de Robyne est très addictive. Elle met l’accent sur les sentiments à vif de Savage et Richard. Elle joue avec les nerfs de ses personnages et de ses lecteurs. Le côté frustrant de l’histoire m’a rendu folle, j’étais vraiment dans une spirale infernale qui m’a fait dévorer le roman d’une traite. Le récit est ponctué de scènes érotiques en adéquation avec le contexte de l’histoire. C’est coquin, torride et passionné. La naissance de leur relation est naturelle, belle et pleine d’excitation. Leurs séparations (nombreuses) m’ont plongé dans un état d’esprit sombre et tortueux, comme si j’avais réussi à me mettre à la place de Savage, et mon dieu que j’ai souffert. Dans ce roman, nous avons déjà un bel aperçu de ce que nous réserve Leila et Adrien, et cela s’annonce plein de punch ! 

En bref, [Flash-back] est un roman très passionné. Si vous avez envie de découvrir une histoire d’amour tumultueuse portée par des personnages fougueux avec une grande force de caractère alors n’hésitez pas. Robyne Max Chavalan vous séduira avec sa plume addictive et son style idéal pour transmettre toutes sortes d’émotions. Le côté « flash-back » de l’histoire est terriblement bien géré, et s’il y a un côté un peu prévisible à l’histoire, il est totalement gommé par la qualité du récit et de l’écriture. Je me suis énormément attachée aux personnages, et je me suis laissée aller à revivre leur histoire à travers leur présent et leurs souvenirs. Savage et Richard vous attendent, êtes-vous prêts à leur faire une place dans votre liseuse ? :p


Extrait 

-Votre rendez-vous de dix heures, monsieur Erria : mademoiselle Joséphine Wild et son éditeur, monsieur Henry Miller.

Mon cortex cérébral a un violent court-jus.

Pardon ? Je n’ai pas bien entendu. Quel nom a-t-il prononcé ? Dites-moi que c’est une farce. Un cauchemar. Tout, mais pas ça. Dieu, s’il te plaît, si tu existes, ne me fais pas ça…

Je reste figée telle une statue sur le pas de la porte, une sueur froide me coulant dans le dos, mon coeur battant la chamade. Henry se retourne et me regarde en me fusillant des yeux. Et alors que notre hôte s’avance pour lui serrer la main, je le vois qui se fige à son tour, foudroyé par ma vue et cette saloperie de destin. J’ai l’impression de m’être jetée dans la gueule du loup, dans la fosse aux lions ou dans une piscine remplie d’acide. Mon ex, mon putain d’ex est devant moi, son regard de braise planté dans le mien. Richard Erria. Je sens à nouveau l’attirance physique qui nous relie malgré nous. Des flashs de nos nuits torrides me traversent comme des vagues lors d’une tempête et je me liquéfie. Littéralement. Mon corps me trahie ignoblement.

Je ne l’ai pas vu depuis cinq ans, mais il est toujours aussi beau, toujours aussi sexy, toujours aussi sûr de lui. Je jurerais presque qu’il a encore gagné en charisme et sex-appeal. Son mètre quatre-vingt-cinq, sa peau mate, son corps à la fois souple, musclé et délié… Tout en lui est encore plus… Tout. Légalement, ça devrait être interdit de s’embellir à chaque année qui passe. Et en plus, évidemment, il est habillé précisément  comme j’aime : un pull noir à col roulé sur un pantalon à pince gris de la meilleure coupe. Ses cheveux noirs aux doux reflets argentés sont légèrement décoiffés, comme autrefois. Avec sa barbe de trois jours, à la couleur naturelle poivre et sel, il fait beaucoup plus mature que son âge réel. Bad Boy sous ses airs de fils de bonne famille, à la fois chic et décontracté…

Je le hais.

Passé son premier moment de surprise, je le vois qui esquisse son sourire qui tue. Le con. Je recule. C’est plus fort que moi. Je ne peux pas rester en sa présence. J’ai trop souffert de sa trahison, trop pleuré, trop crié aussi…

Je remercie Stéphanie et les éditions La Condamine pour leur confiance et ce service presse.

4 commentaires sur “Flash-back > Robyne Max Chavalan

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s