Romance·Sagas

Balles en Jeu #1 – Tout sauf mineur > Kate Stewart

IMG_1225

ÉditeurJuno Publishing France

Date de sortie : 4 août 2017

Lien d’achatAmazon

— C’est une nerd.

— Hé !

— D’accord, c’est une instructrice de vol.

— C’est mieux.

— Il joue à la balle.

— Le meilleur qui soit dans sa catégorie.

— Techniquement, tu ne l’es pas si on se base sur les statistiques de la Ligue majeure de baseball.

— Tu vois ? Une véritable nerd. Elle n’a pas de filtre non plus.

— Ce n’est pas un gentleman du Sud.

— J’ai eu une dernière saison pour prouver ma valeur.

— Je n’avais jamais vu de match.

— Il m’a dit qu’il était un joueur.

— Elle m’a dit qu’elle était lesbienne.

— Mais tu es tombé amoureux de moi de toute façon.

— Ouais, bébé, absolument.


L’avis de Marlène – Note 4,5/5

Quand j’ai découvert cette parution, je dois dire que j’ai été intriguée par le résumé qui ne laissait pas beaucoup transparaître ce que serait cette romance. J’avais envie de rire et de me détendre, et je peux vous dire qu’avec Alice vous allez rire.

Alice débarque à Charleston pour débuter un nouveau job d’instructrice de vol. Le moins que l’on puisse dire c’est que notre héroïne est un sacré numéro. Elle est curieuse, accro aux films et aux recherches google. Oui Alice cherche tout ce qu’elle ne connaît pas sur Google, et cela dans tous les domaines, je vous assure que par moment ce n’est pas triste.

Alice a toujours été bridée par une mère hyper stricte et à fond dans la religion, ce qui fait que notre Alice n’a pas beaucoup exploré le monde qui l’entoure et encore moins exploré la gent masculine… A son arrivée à Charleston, elle se rend au stade « Anchor Park », où l’équipe des « Swampgators » joue tous leurs matchs à domicile. Sur place elle va rencontrer Beth, dit « Dutch » qui deviendra sa première amie dans sa nouvelle ville.

C’est au « Andy’s Brew House » qu’Alice va rencontrer Rafe, qu’elle a eu le loisir d’encourager le jour même pendant son match de Base-ball… Le moins que l’on puisse dire c’est que le jeune homme ne la laisse pas indifférente, mais Alice n’est pas du genre à se laisser aller pour un coup d’un soir. Entre Rafe et Alice, le courant passe, mais pourquoi risquer de perdre une belle amitié ? Alice n’a jamais été aussi proche d’un homme, mais elle ne sait pas si elle est prête à avoir une relation amoureuse avec Rafe qui est destiné à passer en ligue majeure au base-ball…

Cette romance est un sacré vent de fraîcheur ! Wahouu ! Mais quelle détente, je dois dire que j’ai dévoré ce premier tome. Ici Alice porte cette histoire sur ses épaules, c’est elle l’élément majeur de ce récit, elle qui rend l’ensemble terriblement unique et addictif. J’ai rarement vu une héroïne comme elle dans les livres que j’ai lu. Alice est un petit bout de femme sensationnel, c’est une petite tornade qui parle tout le temps, elle n’a aucun filtres, elle est spontanée et dit tout haut ce qu’elle pense tout bas. Elle a ce besoin de comprendre les choses, sa soif d’apprendre est intarissable. Cela m’a beaucoup amusée, et puis vient sa relation avec Rafe, et elle découvre tout un tas de sentiments qu’elle ne connaissait pas, et elle va devoir gérer avec son tempérament hors du commun. Alice n’est pas infaillible, elle va faire des erreurs, et apprendre beaucoup de choses aux côtés de Rafe. J’ai tout simplement adoré Alice !

Rafe est un héros super sexy, dès qu’il intervient dans l’histoire, on perçoit son magnétisme, et on comprend pourquoi Alice adore être avec lui. Il est cool et détendu, mais il a un objectif, passer en ligue majeure au base-ball. Et cette donnée est assez importante dans ses prises de décision. Peut-il s’engager avec Alice alors que son avenir professionnel est incertain ? J’ai adoré Rafe, c’est vraiment un gars très attirant, et pas que sur le plan physique. Son petit côté arrogant est très séduisant, mais c’est surtout sa gentillesse et son accessibilité qui en font un mec bon à marier.

Les personnages secondaires complètent le tableau. Andy, qui est un coéquipier de Rafe, mais aussi le patron du bar où tout le monde se retrouve, sera d’une grande aide pour Rafe, il sera de bons conseils, et un soutien sans faille pour notre héros. Dutch, c’est mon petit crush de l’histoire, cette femme qui va offrir son amitié à Alice alors qu’elles ne se connaissent pas, tout part de là et je l’ai adoré dans l’histoire. Katrina, est aussi un personnage important, elle n’a pas une place facile, et cela apporte beaucoup de profondeur à l’histoire.

Dans l’ensemble, la romance est assez classique, tout comme la dynamique amoureuse, et pourtant la plume de Kate Stewart est différente de ce que l’on a l’habitude de trouver dans les romances. La personnalité hors du commun de ses personnages contribue à nous plonger dans une histoire terriblement addictive et divertissante. J’ai aussi été emportée par des émotions que je n’aurais jamais soupçonnées avant de commencer ce roman. Le style de l’auteure est plein de pep’s, les échanges entre les personnages sont vivifiants, drôles et parfois très sexy. L’érotisme est sensuel, subtil et très grisant. Nos héros vont échauffer vos joues avec des scènes torrides qui vous laisseront le sourire aux lèvres.

L’intrigue est bien menée, j’avais très envie de voir où tout cela allait mener nos personnages. L’auteure expose bien les sentiments de ses personnages, c’est fluide, et le lecteur n’a plus qu’à se laisser porter par les événements. J’ai passé un très bon moment avec cette histoire, l’épilogue arrive vite et on n’a qu’une envie, c’est de rester avec Alice et Rafe.

En bref, un premier opus mené avec l’originalité d’une héroïne avec une personnalité hors du commun, Alice m’a vraiment éblouie avec son tempérament si différent, si unique et drôle. C’est la grosse surprise dans cette histoire. [Tout sauf mineur] ne pourra que vous séduire, car la plume de l’auteure est addictive, très légère et a sa propre identité. J’ai aimé ce roman pour l’humour, mais aussi pour l’histoire d’amour qui est brillamment menée, vous ne pourrez que craquer pour Rafe et jalouser Alice d’avoir la chance de l’avoir dans son lit ^^ Une excellente surprise que je vous conseille.


Extrait 

Que Jésus, Seigneur et Dieu aident mon esprit empli de péchés et me purifie. Amen.

J’ignorai ce à quoi je m’attendais lorsque je regardai vraiment le joueurs, mais j’étais pratiquement certaine que Dieu se faisait pardonner pour le manque de Val Kilmers dans mon premier cours. Partout où je regardai, la forme masculine était accentuée dans de parfaits vêtements. Une mer de fesses masculines et fermes se déplaça devant moi, alors que je bégayais les paroles de la chanson la plus connue du pays. Tous les joueurs étaient alignés, les yeux droits devant eux tandis que je les reluquais sans vergogne pendant qu’ils rendaient hommage à leur pays. Des bras saillants, bronzés et tatoués, des cuisses épaisses et des dos musclés me saluèrent alors que je me souvenais de quelque chose que je n’avais pas vraiment eu la liberté d’explorer : les hommes.

Je remercie Valérie et les éditions Juno Publishing pour leur confiance. 

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s