Romance·Sagas

Les chroniques de Virgin River #9 – Un été à Moonlight Road > Robyn Carr

IMG_1720

ÉditeurJ’ai lu pour elle
CollectionPromesses
Date de sortie : 23 août 2017
Lien d’achatAmazon

A la mort de ses parents, Erin a pris le relais auprès de ses frère et soeur tout en poursuivant ses études, au sacrifice de sa vie personnelle. Quand Drew et Marcie s’envolent, elle se retrouve victime du syndrome du nid vide. Elle décide alors de s’installer un temps dans un lieu superbe et isolé, propice à la réflexion. C’est là qu’elle voit surgir un homme hirsute armé d’une machette ! Celui qu’elle prend pour un vagabond sanguinaire est en réalité un inoffensif randonneur. Aiden Rioran doit lui aussi affronter l’idée d’une nouvelle existence. Leur solitude les rapproche bientôt. Mais à Virgin River, la vie est loin d’être un long fleuve tranquille…


L’avis de Marlène – Note 4/5

J’ai choisi de découvrir ce tome sans avoir lu les précédents… C’était un choix dont je ne tiendrai pas rigueur dans ma chronique, cependant je vous conseille d’entrée de jeu de découvrir les huit premiers avant de poursuivre avec celui-ci. Pourquoi ? Et bien parce que ce roman nous dévoile l’histoire d’Erin et Aiden mais pas seulement. Nous suivons en parallèle toutes les histoires des personnages des tomes précédents, alors forcément j’ai ressenti un manque car je ne connaissais pas l’histoire de chacun… Je dirai que les personnages secondaires tiennent une place aussi importante que nos deux héros dans ce roman.

Erin, notre héroïne est une femme qui a toujours vécu pour les autres, surmontant les épreuves de la vie, s’occupant au mieux de ses frères et sœurs… A 36 ans, le bilan de sa vie est assez sommaire, avec une brillante carrière d’avocate, elle n’a pourtant rien construit de solide dans sa vie intime. Sa vie entière a été dévouée aux autres, et lorsque Drew et Marcy prennent leur envol et bien elle se sent terriblement seule. Pour la première fois de sa vie, elle va devoir prendre du temps pour elle, et pour cela elle décide de s’installer à Virgin River pour réfléchir. Mais bien loin de la solitude tant espérée, Erin voit surgir un homme qui a tout d’un sans abris… armé d’une machette… Le moins que l’on puisse dire c’est que sa rencontre avec Aiden, alias le vagabond à la machette, ne va pas être de tout repos. Peu après le choc de cette rencontre, nos héros vont se rendre compte qu’ils ont de nombreux points communs, ils vont commencer à se fréquenter, mais à Virgin River, le calme ne dure jamais bien longtemps… et un obstacle de taille va venir se mettre en travers du chemin de leur bonheur…

En terminant ce roman je dois dire que la première chose qui m’est venue à l’esprit c’était l’étonnement, car j’ai vraiment été surprise par l’ensemble de l’histoire. D’où l’importance de lire les tomes précédents, car la dynamique de l’histoire est très riche et l’intrigue met en scène un certain nombre de personnages qu’il m’a parfois été difficile d’identifier à cause du fait que je n’ai pas lu les premiers tomes. Erin et Aiden sont deux personnages avec un passif assez chargé, j’ai adoré les découvrir au fil des pages. Je dois dire que leur rencontre est mémorable, on découvre très vite le caractère de nos héros. Erin est tyrannique, agaçante et très têtue, je l’ai adoré dans son imperfection, c’est une femme qui ne connait pas vraiment la recette pour se laisser aller, alors elle est quelque peu rigide, elle tire parfois des conclusions trop vite, elle a tendance à cataloguer les gens sans attendre de les connaître, ça c’est pour ses petits défauts, à côté de ça c’est une femme généreuse et aimante, prête à sacrifier son propre bonheur pour celui des autres. Je l’ai trouvé terriblement attachante, ses défauts sont une façon de se préserver, une carapace qui s’est mise en place au fil des ans. Aiden est un héros très séduisant, il a tout pour plaire, une carrière très riche et un avenir incertain. Aiden est à la croisée des chemins, il ne sait pas où la vie va le mener, une seule chose est sûre, c’est qu’il veut du temps pour lui avant de s’engager professionnellement parlant. Aiden est un homme qui rêve d’avoir une famille, avec une femme douce et aimante, bien loin de la furie qu’est Erin :p J’ai bien aimé ce personnage masculin, l’auteure nous donne beaucoup de descriptions physiques et psychologiques, ce qui nous permet de nous faire un avis tranché sur chaque personnage. Aiden est un homme intelligent, cultivé qui a beaucoup d’humour, on sent que c’est un homme qui sera aux petits soins pour la femme qu’il décidera d’épouser.

Les personnages secondaires complètent le tableau de ce roman. Ils sont nombreux et très présents dans l’histoire. L’élément perturbateur a pour nom Annalee, l’ex-femme d’Aiden. Son personnage apporte énormément au récit, elle sème le doute et la discorde. Si je l’ai détesté en tant que personnage, je l’ai adoré pour ce qu’elle engendre comme émotions. L’intrigue est intense et très bien construite, les quotidiens de tous les personnages s’entremêlent, la narration à la troisième personne nous permet d’avoir une vue d’ensemble, on se sent spectateur du destin de tous nos personnages.

En bref, malgré le fait que j’ai ressenti un manque par rapport au fait que je n’ai pas lu les tomes précédents, j’ai passé un très bon moment avec ce roman qui met en scène des personnages d’âge mûr qui se retrouvent à la croisée des chemins. Erin et Aiden sont des personnages attachants qui m’ont fait vibrer à Virgin River. Le récit est très riche et les rebondissements rendent l’histoire passionnante et très sympa à découvrir. Je vous conseille bien évidemment ce roman, tout en insistant bien sur le fait qu’il est préférable de lire les tomes précédents pour apprécier celui-ci à sa juste valeur.


Extrait 

-Vous m’avez assommée ? pialla-t-elle, cherchant de nouveau à se sauver à reculons.

-Mais non, je ne vous ai pas frappée. Je vous ai surprise en émergeant de la forêt et vous avez sursauté. Vous vous êtes cogné l’arrière du crâne contre la balustrade de la terrasse et un des pots vous est tombé sur la tête. A mon avis, vous vous êtes coupé le front en heurtant le bord de la terrasse dans votre chute. Bref, où est le téléphone ?

-Mon dieu…

Elle porta les doigts au pansement et l’effleura délicatement.

-Le téléphone doit être installé demain. Avec ma parabole satellite. Comme ça, j’aurai Internet et je pourrai regarder des films.

-Voilà qui ne va guère vous avancer. Ecoutez, c’est une coupure bénigne. Les blessures à la tête saignent abondamment. Je doute que vous en gardiez même une cicatrice. Un évanouissement, par contre, est…

-Si vous ne me faites pas de mal, je vous donnerai de l’argent !

-J’ai pansé votre front, pour l’amour du ciel ! Je n’ai pas l’intention de vous faire de mal et je ne veux pas d’argent. Je cherchais vos clés de voiture, expliqua-t-il, brandissant son sac. Vous avez besoin d’un scanner. Et peut-être de quelques points de suture.

-Pourquoi ? s’enquit-elle, la voix tremblante.

Il soupira.

-Parce que vous avez perdu connaissance, ce n’est pas bon signe. Et maintenant, où sont vos clés ?

-Pourquoi ? demanda-t-elle à nouveau, passablement hébétée.

-Je vais vous conduire aux urgences afin que votre tête soit examinée.

-Je vais conduire moi-même, dit-elle. Vous pouvez partir. Tout de suite.

Il fit quelques pas vers elle et s’accroupit, histoire de se mettre à sa hauteur, mais n’approcha pas trop près, car la créature ne lui inspirait guère confiance. Elle semblait trop instable à son goût. Ou effrayée ? Mets-toi à sa place, se dit-il. Elle venait de se réveiller avec du sang sur son tee-shirt et un sauvage hirsute fouillait dans son sac à main.

Je remercie Charlotte et les éditions J’ai lu pour leur confiance et ce service presse. 

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s