Erotique·Fantastique/Fantasy·Sagas

Le trône de Fer, tome 2: Le Donjon Rouge > Georges R. R. Martin

41sszPkJU7L._SX307_BO1,204,203,200_

Éditeur : J’ai Lu
Poche : Amazon

Comment Lord Eddard Stark, seigneur de Winterfell, Main du Roi, gravement blessé par traîtrise, et par la même plus que jamais à la merci de la perfide reine Cersei ou des imprévisibles caprices du despotique roi Robert, aurait-il une chance d’échapper à la nasse tissée dans l’ombre pour l’abattre ? Comment, armé de sa seule et inébranlable loyauté, cerné de toutes parts par d’abominables intrigues, pourrait-il à la fois survivre, sauvegarder les siens et assurer la pérennité du royaume ? Comment ne serait-il pas voué à être finalement broyé dans un engrenage infernal, alors que Catelyn, son épouse, a mis le feu aux poudres en s’emparant du diabolique nain Tyrion, le frère de la reine ?

Mon avis – Ma note : 5/5

Ce second tome donne d’entrée de jeu le ton, il est vif, plein d’événements et d’actions déterminants pour la suite, violent, cruel, beau et envoûtant.

Chaque famille, chaque personnage à sa propre destinée, son propre chemin aussi différent que semblable les uns aux autres. Nous avons ainsi la dure réalité des Stark, celle de rester debout face aux conflits, à la traîtrise et aux choix irrévocables, ils dégagent un tel courage, une force admirable et un sens de la loyauté magnifique. Notre beau Jon Snow se révèle ici un combattant perspicace, vaillant, déterminé et aussi lucide et doté d’un très grand sang froid. Les Lannister si puissants et si dangereux, font preuve de machiavélisme, de sournoiserie, de manipulation, ils inspirent le danger, la peur et un sentiment de méfiance à leur encontre assez frappant. Et Daenerys, ah notre Khaleesi… cette femme inspire le respect, elle est tellement belle, forte, courageuse que s’en est déroutant !

Ce que j’apprécie énormément dans cette saga c’est le pouvoir qu’a l’auteur à nous faire passer d’un clan à l’autre, d’un paysage à l’autre et d’un conflit à l’autre, le tout d’un naturel déconcertant. On navigue ainsi entre plusieurs intrigues toutes aussi importantes que dangereuses, on passe par une multitude d’émotions positives comme négatives, on envie, on déteste, on rêve et on a peur le tout à une cadence effrénée, pas le temps de dire stop, pas le temps d’encaisser un problème qu’un autre surgit, rendant ainsi la lecture passionnante, palpitante et envoûtante.

Bien que dans ce deuxième tome on rentre dans le vif du sujet, on reste qu’au début de ce très long chemin qu’ils vont tous effectuer, c’est une mise en bouche, les prémices d’une épopée intransigeante qui se dévoile à nous.

En conclusion, c’est toujours le même plaisir que de lire cette histoire, le ton et la cadence sont donnés ici et nous plonge inexorablement dans ce monde fantastique, violent et déroutant du Trône de Fer !

Merci aux Éditions J’ai Lu et à Charlotte pour ce service presse.

 

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s