Romance érotique

Un tourment nommé Livvy > Inez Kelley

IMG_1930

ÉditeurJ’ai lu pour elle
CollectionPassion Intense
Date de sortie : 6 septembre 2017
Lien d’achatAmazon

Écrivain à succès de romans paranormaux, John Murphy est tourmenté par des cauchemars. Son passé, semble-t-il, n’a pas fini de le hanter et d’assombrir ses jours… Pourtant, quand il rencontre Livvy – par l’intermédiaire d’un superbe soutien-gorge rouge qui a malencontreusement atterri chez lui –, son univers s’illumine soudain. Il faut dire que sa nouvelle voisine chef-pâtissière a l’air aussi appétissante que les mets qu’elle cuisine… Mais si John sent que l’attirance est réciproque, pour une obscure raison, Livvy pare chacune de ses avances. Pourquoi diable s’acharne-t-elle à lui résister ?


L’avis de Marlène – Note 4,5/5

En grande fan de la collection « Passion Intense » des éditions J’ai lu pour elle, je ne pouvais pas passer à côté de ce nouveau titre. [Un tourment nommé Livvy] est un livre qui m’a énormément surprise. La couverture ne laisse pas vraiment présager la teneur de l’histoire. Le résumé quant à lui est très représentatif, et je vous assure que cette romance gourmande vous fera passer un très bon moment.

On entre dans le vif su sujet dès les premières pages, John Murphy retrouve le soutien-gorge de sa voisine sur le perron de sa maison… Une aubaine pour faire connaissance… Sa rencontre avec Livvy va bouleverser son univers tourmenté par les souffrances de son passé. De suite, la relation de nos héros va commencer sur les chapeaux de roue, John va passer en mode séduction dès qu’il va entrevoir le visage angélique de notre héroïne. Et si elle était celle qui fera entrer un peu de lumière dans ses ténèbres ?

John est un personnage énigmatique. Au premier abord, il est assez rentre dedans. Il va draguer ouvertement Livvy, comme si il était l’homme le plus confiant de la terre, c’est assez paradoxal, car en fait c’est un homme très secret, qui vit reclus chez lui avec pour seule occupation l’écriture de ses romans fantastiques. Un aspect de l’histoire que j’ai adoré, car il se livre beaucoup à travers ses écrits. John m’a mis dans tous mes états, je dois dire que j’ai adoré toutes les facettes de sa personnalité, même si j’ai eu envie de l’étriper à de nombreuses reprises, vous comprendrez très vite de quoi il retourne. Est-ce que cela excuse l’attitude qu’il va parfois avoir envers Livvy ? Et bien, c’est assez complexe, l’auteure a vraiment su rendre son personnage masculin unique et très attachant.

Livvy, notre héroïne est une femme admirable. Avec un passé brumeux, elle s’est construite une vie idéale pour elle, pâtissière de métier, elle vit de sa passion pour la pâtisserie malgré les difficultés économiques auxquelles elle doit faire face. J’ai rarement vu une femme avec une aussi grande force de caractère. Aux côtés de John, elle va devoir s’armer de patience, user de tout son tact pour se faire une place dans la vie de l’homme qu’elle aime. Livvy est une femme qui assume tous ses rôles, elle est l’amie, l’amante, la confidente. Elle porte toutes les casquettes avec beaucoup d’aplomb. Honnêtement je l’ai trouvé vraiment parfaite, bien sûr elle a quelques petits défauts qui la rendent vraiment humaine.

L’intrigue est simple en apparence, mais l’auteure a su nous donner matière à réflexion. Je dois dire que j’ai été agréablement surprise de la teneur hautement psychologique de ce récit. Le scénario est riche et complexe, on vit l’histoire de Livvy et John. Mais les personnages secondaires ne sont pas en reste, on plonge aussi dans leur univers étroitement lié avec celui de nos héros.

La roman est d’une bonne longueur, j’ai aimé que l’auteure puisse développer la romance avec beaucoup de détails, l’équilibre est optimal entre la narration, les dialogues et les descriptions, ce qui n’entraîne aucune longueurs dans l’histoire. L’histoire d’amour entre Livvy et John est passionnée, ardente et grisante. Je suis contente que l’auteure ait choisi de prendre son temps, si la romance commence dès les premières pages, et bien elle évolue doucement. On se retrouve totalement envoûté par l’histoire. D’un côté avec la douceur de leur romance, et de l’autre avec la dureté de l’histoire de nos héros qui apporte de la profondeur au récit.

Cette romance a un petit côté gourmand, et j’ai adoré ça ! Livvy est pâtissière et les parallèles entre sa profession et l’amour qu’elle porte à John sont délicieux. En grande gourmande, je ne pouvais que fondre face à cet aspect de l’histoire. Malgré le sérieux du récit, l’humour est aussi de la partie. Ce qui allège vraiment certains passages lourds de sens pour nos héros. L’érotisme est mesuré, travaillé avec soin. Le désir et l’envie couvent, jusqu’à l’explosion ! La tension sexuelle est parfois à son maximum, attention à vos dessous les filles !

La plume de l’auteure m’a ravie du début à la fin. Son style est franc, simple et addictif ! Les émotions sont brutes et intenses. J’ai été touchée par l’histoire de nos personnages, je me suis vraiment attaché à eux, et j’ai eu du mal à les quitter après avoir vécu leur histoire si percutante.

En bref, [Un tourment nommé Livvy] est une romance touchante, sexy et pleine de gourmandise. Agréablement surprise par la teneur et l’histoire de nos héros, j’ai été captivée du début à la fin, retenant mon souffle jusqu’à la dernière page pour savoir ce qu’il allait advenir de Livvy et John. Ce n’est pas une simple romance érotique, l’auteure nous donne matière à réflexion, elle nous met face à nos propres choix, notre propre histoire pour nous faire ressentir un maximum d’émotions. A mes yeux, cette romance est incontournable ! Passion, tourment, amour et gourmandise sont au rendez-vous de ce roman qui m’aura totalement convaincue et charmé ! 


Extrait 

« Un faible gémissement s’échappa des lèvres de la jeune femme. Elle se retourna, s’accrocha au cou de John et l’embrassa. Sa bouche était chaude et docile sous la sienne. Il l’explora plus plus qu’il n’en avait eu l’intention, la serrant contre lui, brûlant de désir. Douce, si douce… 

Elle avait un goût d’interdit. De choses qu’il avait tant désirées, et si rarement reçues. Comme du gâteau au chocolat, ou de la glace à la fraise – il avait toujours préféré les saveurs épicées aux desserts mais elle avait cela aussi en elle. Comme les Red Hots, ces bonbons qui brûlent la langue mais son tellement délicieux qu’on ne peut s’empêcher de finir le paquet. Livvy était douce et brûlante.

John s’abreuva d’elle jusqu’à ce qu’ils aient tous deux besoin de reprendre leur souffle. L’arôme de sa bouche lui montait à la tête. Il glissa les doigts sous le rebord de son tee-shirt et caressa la chair brûlante de sa paume. Du caramel fondant. Elle se cambra, collant ses seins contre son torse, et serra ses cheveux entre ses doigts. La légère douleur que cela entraîna ne fit qu’attiser l’appétit de John. »

Je remercie les éditions J’ai lu pour leur confiance et ce service presse.

2 commentaires sur “Un tourment nommé Livvy > Inez Kelley

  1. C’est chaud oui par moment. J’ai adoré car l’érotisme est bien dosé et sublime l’histoire sans empiéter sur le scénario et la personnalité des personnages qui sont bien travaillés 🙂

    J'aime

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s