New Romance·Sagas

Les insurgés #1 – Conquête > Elle Kennedy

ÉditeurHugo roman
Date de sortie : 14 septembre 2017
Lien d’achatAmazon

Hudson Lane est la demi-soeur du leader des Souverains qui ont pris le pouvoir et instauré la loi martiale. Son frère a décidé de la marier à son second, ce qu’elle ne veut même pas envisager. Elle s’enfuit et risque la mort pour cette désertion.

Dans sa fuite effrénée, elle croise le chemin de Connor Mackenzie qui a pris la tête des Insurgés. Elle ne peut lui révéler sa véritable identité.

Entre ces deux-là naît une attirance immédiate, mais Connor n’est pas tout à fait prêt à accueillir une inconnue dans son groupe et Hudson va devoir lutter pour se faire accepter.

Elle découvre ce que c’est que de vivre avec les Insurgés, les difficultés et les dangers du quotidien.

Elle découvre aussi les histoires terribles qu’ont vécues ses nouveaux compagnons à cause des Souverains, en particulier celle de Connor et de sa famille.

Mais son terrible secret va finir par être découvert, sa situation au sein des Insurgés est devenue plus que précaire. Connor va-t-il accepter qu’elle reste parmi eux ?


L’avis de Marlène – Note 3,5/5

J’attendais cette toute nouvelle saga avec impatience, je suis absolument fan d’Elle Kennedy, et le côté dystopie m’a donné envie de découvrir ce récit…

En terminant ce premier tome, je dois avouer que je n’étais pas totalement sûre de mon avis, aussi, je me suis laissé quelques jours pour bien comprendre mon ressenti vis à vis de l’histoire de Connor et Hudson.

Elle Kennedy plonge le lecteur dans un univers post-apocalyptique plutôt bien exploité, j’ai franchement aimé l’ambiance de fin du monde, mais… l’aspect érotique m’a totalement prise au dépourvu. Et c’est un vrai paradoxe, parce que je n’ai habituellement pas de soucis avec le sexe, mais ici l’abondance de scènes érotiques peu conventionnelles, voir libertines +++ a fini par m’écœurer.

Revenons un peu sur l’histoire. Hudson Lane, notre héroïne, est la soeur de Dominik, le leader des Souverains qui ont pris le pouvoir. Un pouvoir instauré par le conseil mondial, et toux ceux qui ne veulent pas se plier à ce régime totalitaire finissent bannis par les Souverains pour devenir des Insurgés… Hudson ne peut plus se résoudre à accepter les agissements de son clan, et elle s’enfuit lorsqu’elle se voit promise à Knox, un homme sans foi ni loi… Malgré les risques qu’elle encours en prenant la fuite, Hudson est sûre d’elle, elle sait se défendre mais dans ce monde où règne le chaos elle va avoir besoin de soutien. C’est alors qu’elle croise la route de Connor Mackenzie, qu’elle sait que lui seul pourra veiller sur sa sécurité… Néanmoins elle a un secret de taille à cacher, et il se pourrait qu’elle cours un grave danger si les Insurgés venaient à découvrir son identité… Arrivera-t-elle à cacher son secret ? Connor lui fera-t-il confiance ?

Honnêtement, si le récit avait été moins porté sur le sexe, ce roman aurait été un coup de cœur, j’ai adoré l’univers décrit par Elle Kennedy, elle a su développer une intrigue très prenante et pleine de danger mais… le contenu érotique est trop présent pour que j’en ressorte comblée… Et pourtant, le sexe cadre plutôt bien avec le contexte post-apocalyptique de l’histoire, tout se monnaye avec le sexe, les Insurgés vivent comme si c’était leur dernier jour sur terre, donc s’octroient tous les plaisirs de la chair. Si l’intrigue est intéressante, j’ai été gêné par l’abondance de sexe, et la façon dont les scènes sont orchestrées. Elle Kennedy sort totalement des sentiers battus avec des rapports à plusieurs, elle met en avant le côté urgent de la chose, à savoir, profiter des bonnes choses car nos personnages ne savent pas ce que la vie leur réserve… Le côté exhibitionniste m’a aussi profondément gênée. Je ne le trouve d’ailleurs pas du tout adapté à de jeunes lectrices de new romance, j’avoue que de penser que des lectrices de 16 ans vont l’avoir entre les mains, cela me hérisse un peu les poils… Mais ce n’est que mon avis encore une fois.

Passons aux points positifs de ce roman, car il y en a. J’ai aimé les personnages et leurs caractères, même si j’aurais aimé pouvoir les découvrir un peu plus. J’aurais aimé que l’auteure approfondisse vraiment son univers et ses personnages plutôt que le côté charnel de l’histoire. Hudson s’avère être une héroïne forte et courageuse, elle n’est pas du genre à se laisser faire, elle sait se défendre et user de toutes les techniques qu’elle connait. J’ai aimé son tempérament, sa façon de réagir par rapport à la dureté de leur vie. Je me suis davantage identifiée à elle au début de l’histoire, avant qu’elle ne lâche prise grâce aux précieux conseils de Connor et des autres hommes du groupe d’Insurgés. J’ai aimé son évolution car elle tempère beaucoup Connor, et grâce à elle, on le découvre différemment… Connor, quant à lui, je l’ai aimé dès le début, car son attitude s’explique très rapidement, il a du charisme et s’impose en tant que chef de leur groupe d’Insurgés. Il est assez dur et rigide, car il a vécu des choses traumatisantes. Son évolution est intéressante, elle nous pousse à la réflexion, on s’interroge, on veut très vite en savoir plus sur lui… Donc à son niveau j’étais plutôt sur une note positive.

Les personnages secondaires enrichissent cet univers si sombre et complexe. Evidemment, nous faisons connaissance avec les personnages que l’on retrouvera dans les deux tomes à paraître. Rylan est un sacré personnage, il a une place très importante dans ce premier opus, aussi importante que celle de nos deux héros, peut-être trop importante pour moi haha ^^ En bref, j’ai aimé son personnage mais j’ai été vraiment surprise par la façon dont Elle Kennedy a choisi de l’intégrer dans le récit. Je me suis davantage attachée aux autres insurgés qui gardent une place « normale » dans l’histoire.

La plume d’Elle Kennedy est toujours aussi addictive et elle réussit un tour de force avec les Insurgés car elle se renouvelle totalement par rapport à ses précédents romans. Une narration à la troisième personne nous permet d’avoir une vue d’ensemble sur tous les personnages et toutes les situations d’un point de vue à l’autre… Le récit se lit bien, on est facilement pris dans l’histoire mais malgré cela j’ai ressenti un malaise face au sexe et ce, à plusieurs reprises.

En bref, en me lisant vous pourrez comprendre que mon avis est assez partagé, cependant j’ai vraiment aimé la toile de fond de cette nouvelle saga et j’ai donc hâte de poursuivre dans cet univers. Le mélange dystopie/romance est assez plaisant mais néanmoins je reste bloquée sur le fait que le sexe a empiété sur l’intrigue et ce, à de trop nombreuses reprises. Je sais que certaines d’entre vous ne sont pas fans des scènes érotiques à outrance, aussi je vous conseillerais de passer votre chemin. Pour les autres, foncez découvrir cet univers post-apocalyptique où le lâcher prise et le plaisir sont des éléments essentiels à la survie de nos personnages.


Extrait 

« Ils ne doivent jamais savoir la vérité sur elle.

Hudson a failli tout avouer à Connor hier soir, quand il l’a capturé avec son regard hypnotisant et a parlé de la prendre sur la table. Heureusement,, à la dernière minute, son bon sens a reprit le dessus. Elle a entendu à la façon dont ils parlent des Exécuteurs. S’ils savaient qui elle est, il la tuerait sans hésiter ou ils la renverraient à la cité.

Mais elle ne peut pas y retourner. Elle n’est peut-être pas en sécurité parmi les Insurgés, mais elle ne l’est pas plus avec Dom. Son frère est aujourd’hui un étranger pour elle, et la vie qu’elle a menée toutes ces années est devenue plus dangereuse que tout ce qu’elle pourrait affronter ici, en terre libre. Si Dominik n’est peut-être plus à sa recherche, elle est certaine que Knox ne la laissera pas s’en tirer comme ça.

Un frisson parcourt son échine quand elle se remémore son visage beau et cruel, ses yeux féroces et son rictus permanent. Elle n’ose pas imaginer ce qu’il lui fera s’il la retrouve. Si son propre frère a refusé de la protéger contre ce monstre, personne dans la cité ne lui viendra en aide.

Elle doit donc se protéger elle-même. Elle doit se taire et prouver à Connor et à ses hommes qu’elle est digne de confiance. Or, c’est plus facile à dire qu’à faire. »

Je remercie Déborah et les éditions Hugo roman pour leur confiance et ce service presse. 

2 commentaires sur “Les insurgés #1 – Conquête > Elle Kennedy

  1. Tu l’as peut être vu par chez moi, mais j’ai adoré cette histoire.
    Alors oui, il y a trop de sexe et les sentiments sont peu affichés mais c’est tellement cohérent avec le contexte où tu ignores vraiment si tu verras le lendemain. Tout est dans l’urgence, la rage, la passion, l’effusion.
    Il est certain que nous sommes loin de la douceur de nos personnages de Off-Campus, c’est une série qui s’inscrit ici dans un registre bien différent.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui tu as raison et c’est clair que j’ai adoré le contexte, le côté fin du monde et même le côté sexuel aurait pu passer sans le libertinage. J’ai été étonnée moi-même de bloquer sur le côté sexuel parce que d’habitude cela ne me choque pas, et comme tu dis ça cadre parfaitement avec l’urgence et le destin incertain des héros… mais grrrr j’aime pas partager Haha ! Et j’ai pas réussi à passer outre cette petite gêne ! Par contre j’en suis fan de l’univers et j’ai hâte de poursuivre avec la suite, même si je pense que le côté sexuel sera toujours plus ou moins le même. J’essaierai de passer outre.

      J'aime

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s