New Adult·Romance

Summer games – Droit au but > R.S Grey

IMG_2501.JPG

ÉditeurCity éditions
CollectionEden romance
Date de sortie : 6 septembre 2017
Lien d’achatAmazon

« Les Jeux Olympiques, Andie en rêvait et la voici maintenant à Rio pour représenter les États-Unis avec son équipe de football féminin. Son objectif est bien sûr de décrocher une médaille, mais aussi de profiter des distractions du village olympique et de ses séduisants sportifs.

C’est là qu‘elle tombe sous le charme de Freddie, véritable Apollon des bassins, dont l’accent british la fait fondre. Malheureusement, le nageur aux abdos d’enfer est déjà fiancé. Donc, pas question de céder à la tentation.

Freddie n’a pas les mêmes scrupules et il fait tout pour conquérir Andie. Le jeune homme est bien décidé à mettre la résistance de la jeune footballeuse  à rude épreuve et à décrocher une médaille d‘or  ! »

Dans la chaleur de Rio, les passions aussi sont olympiques  !


L’avis de Marlène – Note 4,5/5

La collection Eden romance nous propose des titres vraiment sympas, et [Summer games – Droit au but] de R.S Grey était un roman que j’attendais avec impatience.

Direction Rio, pour les jeux Olympiques. Déjà, l’univers mis en place par l’auteure est des plus intéressants, et j’ai aimé découvrir l’envers du décor de cette compétition hors du commun. Il y a plein de petites choses qui m’ont plu dans cette histoire. L’une d’entre elle est que notre héroïne est footballeuse, c’est vraiment original de découvrir cet aspect de la vie d’Andie.

Le ton est donné dès les premières pages, nous allons découvrir tous les petits secrets du village olympique de Rio… Attention, il se pourrait bien que les jeux se prolongent jusqu’en dans l’intimité de nos sportifs de haut niveau.

Andie participe à ses premières olympiades, un rêve qui se réalise pour elle. Entre l’excitation de fouler les terrains et celle de rencontrer de séduisants sportifs, Andie ne pouvait pas rêver mieux… Lors de sa première soirée à thème au village olympique, notre héroïne va rencontrer Freddie, prodige des bassins, mais aussi promis à Caroline Montague, sa fiancée… C’est là que cela coince, Andie n’est pas une briseuse de ménage, mais quand Freddie se met à la courtiser ardemment, ses bonnes résolution s’envolent en fumée. Comment résister à son flegme britannique, à son accent chantant et si sexy… ?

Andie était bien loin d’imaginer dans quoi elle mettait les pieds avec Freddie. Leur relation éphémère vaut-elle la peine de risquer sa carrière olympique ? Andie peut-elle se permettre de se mettre en danger en s’affichant avec le bel Apollon des bassins ? 

En découvrant le résumé, j’ai appréhendé le fait que notre héros soit fiancé, et j’avais peur du côté « tromperie » de l’histoire, mais l’auteure a très bien orchestré son récit, et à aucun moment je n’ai sentie de gêne par rapport à ce « triangle » amoureux, car en découvrant le contexte, et bien on comprend les tenants et les aboutissants de l’histoire.

J’ai tout d’abord adoré l’univers sportif mis en lumière par l’auteure, il est vrai que l’on ne se demande pas vraiment comment cela se passe entre les sportifs lors des jeux olympiques, on imagine pas forcément les relations qui peuvent naître en eux en dehors de la compétition, et cela apporte un vent de fraîcheur dans l’univers de la romance. Tout simplement parce que les enjeux sportifs de nos héros sont considérables, et j’ai aimé voir comment ils ont géré leur carrière et leur relation amoureuse qui cela dit en passant va s’avérer très compliquée.

Andie est une héroïne tenace, elle a un sacré caractère, j’ai aimé son personnage, car elle est simple, naturelle, passionnée et très forte. L’auteure nous montre différentes facettes de sa personnalité, on comprend vraiment comment elle va vivre ses olympiades, mais aussi sa relation naissante avec Freddie. Une idylle qui sera mis a mal par bon nombre de personnage. J’ai aimé que notre héroïne soit footballeuse, l’auteure nous permet de découvrir cette discipline au féminin et j’ai trouvé cela vraiment original.  Freddie, quant à lui est un héros qui vous fera fantasmer… Evidemment, vous savez que les nageurs sont des hommes terriblement sexy, bien battis et qui vendent du rêve… Rien de plus facile que d’imaginer notre Freddie sortant de l’eau grâce à ses muscles puissants… Et alors pour l’imaginer dans la chambre à coucher, vous pensez bien que cela a été encore plus simple ^^ #TeamFreddie Notre héros est attirant, et pas que grâce à son physique, non c’est un homme généreux, qui n’a pas peur de dévoiler ses sentiments, il est prévenant, attentionné et il garde un côté viril et un peu animal pour parfaire le tout de sa personnalité. Il va avoir beaucoup de choses à gérer et j’étais vraiment ravie des choix qu’il a fait. Son personnage est attachant et il permet aux lectrices de rêver le temps d’une lecture.

Les personnages secondaires sont nombreux, et il ne sont pas dénués d’intérêts. Au contraire, ils apportent énormément à l’histoire. Kesley et Becca, les deux meilleures amies d’Andie sont vraiment très présentes, elles sont très prévenantes envers leur amie, elles sont prêtes à tout pour qu’Andie se préserve. Elles sont peut-être un peu trop sur elle, c’est vrai que par moment j’ai moi-même eu envie de leur demander de l’air, car être surprotégé peut avoir un effet agaçant… J’ai adoré, mais alors adoré le personnage de Georgie, la sœur de Freddie !!! Mais je veux un tome sur elle, elle est juste trop excellente. Elle est drôle et pleine d’esprit, elle est bienveillante et adorable. Un vrai rayon de soleil de plus à Rio. Et elle sera d’un réconfort pour Andie… Et puis il y a Caroline, cette vipère… Cela faisait longtemps que je n’avais pas autant détesté un personnage… Je ne vais pas vous en dire plus, vous verrez par vous-même…

Cette romance m’a vraiment plu, l’intrigue est bien rythmée, on n’est pas simplement dans une romance classique, on apprend beaucoup de choses sur le milieu des jeux olympiques. Sur les sportifs et leur vie au sein du village olympique. Le côté malsain des médias est aussi très bien exploité. L’auteure prend le temps de mettre en place l’idylle de Freddie et Andie. L’érotisme s’installe passivement, mettant les sens en éveil… La plume de l’auteure est terriblement addictive, elle est simple et pleine d’humour. La double narration nous permet de bien saisir les pensées de nos deux héros. Cette romance est tumultueuse, et j’ai parfois eu du mal à deviner où l’auteure allait nous emmener, les obstacles qu’ils vont devoir affronter sont de taille, alors préparez-vous cela va secouer. Tout est bien pensé pour nous livrer une histoire cohérente qui m’a totalement convaincue. L’aspect sportif s’allie à merveille avec l’histoire d’amour.

En bref, [Summer games – Droit au but] est une romance très addictive dans un milieu très intéressant à découvrir. La plume de l’auteure est idéale pour transporter le lecteur sous le soleil de Rio où la compétition n’a pas lieu que sur un terrain de foot ou dans un bassin. Andie et Freddie risquent bien de vous donner quelques bouffées de chaleur ^^ Et ce sera un plaisir pour vous de les découvrir ! Une romance olympique à découvrir de toute urgence :p


Extrait 

« -J’ai rencontré quelqu’un.

Silence. Un silence qui s’éternisa. J’écartai le téléphone de mon oreille et jetai un coup d’oeil sur l’écran pour voir si elle n’avais pas raccroché.

-Georgie ?

-Qu’est-ce que tu veux dire par « j’ai rencontré quelqu’un » ?

Son charme habituel avait disparu, remplacé par un ton sérieux que je n’aimais pas trop.

-Ce n’est rien, affirmai-je, essayant de faire machine arrière.

Peut-être que ça avait été une erreur de lui en parler.

-Eh bien, pour moi, « rien » veut dire « une fille », Freddie, et tu n’as pas fait mention une seule fois de ce genre de choses en quatre ans. Quatre ans. Et tu penses que je vais laisser passer ça sans réagir ?

Mon estomac se contracta.

-Oublie ce que j’ai dit.

Mais Georgie ne voulait rien savoir.

-Crache le morceau, Freddie. Qui est-ce ?

Je regardai le plafond un instant, en réalité plutôt content de pouvoir évoquer Andie. Quel mal y avait-il à parler d’elle à Georgie ?

-C’est une Américaine.

-Est-ce que son nom de famille est Kardashian ?

-Non, elle s’appelle Andie. C’est une footballeuse. Tu l’apprécierais, Georgie. Elle a une sorte de rayonnement naturel et elle est vraiment talentueuse.

-Bon Dieu, Freddie, on croirait entendre parler une écolière énamourée !

Je souris.

-C’est toi qui voulait savoir Georgie.

-Et t’es déjà amoureux ? demanda-t-elle en riant.

Mon sourire se fissura et, soudainement ce n’était plus du tout amusant de parler d’Andie. Le silence était de retour, plus lourd que précédemment. Aucun de nous deux n’allait exprimer ce qui flottait dans l’air, parce que nous n’en avions pas besoin. L’évocation implicite de Caroline parlait suffisamment pour elle-même.

Finalement, ma sœur se mit à rire.

-Ça alors ! Ce n’est vraiment pas de chance.

Je suis contente que l’un de nous deux puisse plaisanter à ce sujet.

-Oui, bon… Ce n’est rien, vraiment. »

Je remercie Marilyne et les éditions City pour leur confiance et ce service presse. 

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s