Dark Romance

L’ordre rouge #1 Extra lucide > E.S Carter

IMG_2528

Éditeur : Juno publishing france
Date de sortie : 7 septembre 2017
Lien d’achat : Amazon

« Je ne vois pas les morts.

Je vous vois, vous.

Je vois toutes vos incarnations.

Je vois l’histoire de votre âme.

Je peux voir votre aura trempée dans le sang de vos vies antérieures.

La plupart des gens sont intrinsèquement bons ou mauvais.

Certains flottent entre l’obscurité et la lumière.

Peu de gens peuvent changer le tissu de leur essence ; c’est un combat que la plupart sont trop faibles pour gagner.

Il était autrefois l’obscurité.

Un mal si pur que son âme est noire et pourtant je suis attirée par lui comme un papillon vers une flamme.

Quelques fois, j’ai l’impression de me noyer, les vagues de mes sentiments me volant l’air de mes poumons.

D’autres fois, je ne ressens rien du tout.

Je suis incertaine, ce qui est pire ; haletante pour trouver l’air ou mourir de cette soif.

Apprendriez-vous à respirer sous l’eau si vous rencontriez quelqu’un qui vaille la peine de se noyer ?

Extra lucide est une Dark romance.

Les lecteurs d’une disposition sensible doivent séloigner de ce livre.

Éloignez-vous, rien à voir ici.

Les lecteurs qui aiment danser sur le côté obscur, entrez et profitez de la balade. »


L’avis de Marlène – Note 5/5

Je vais commencer par vous avertir sur le contenu de ce roman, nous sommes dans une véritable dark romance, une fiction menée d’une main de maître où l’angoisse, la peur, la violence et la soif de vengeance rythment chaque page ! C’est intense, puissant, ça m’a collé des frissons.

Le résumé est très mystérieux, il ne laisse pas beaucoup transparaître ce que vous allez découvrir à travers ces pages. Je vais juste vous aiguiller un peu, juste un petit peu ! Car ayant découvert par moi-même l’entièreté de l’histoire, je ne veux pas vous en dévoiler de trop.

Faye Craven n’est qu’un des rouages de la vengeance de Cole Hunter… Notre héroïne a eu une enfance teintée de violence, d’humiliation et de passages à vide… Faye a un don, un don de clairvoyance, elle voit les gens, leurs âmes, la couleur de leurs âmes… Elle sait précisément si les gens sont bons ou mauvais, son don, tel une malédiction rythme sa vie… Elle se voit offrir à un homme, Cole Hunter, le bras droit de Craven, chef de l’ordre rouge, une organisation réputée pour sa violence et son pouvoir. Offerte en esclave, Faye quitte une misérable vie pour une autre… Ses espoirs s’amenuisent à mesure qu’elle va prendre possession de sa nouvelle vie. Mais très vite, les tenants et les aboutissants de l’histoire se mettent en place. Au contact de Cole, notre héroïne va sombrer un peu plus loin dans les tréfonds de son inconscient, elle va être amené à éprouver des émotions vives et incontrôlables. Faye sera-t-elle assez forte pour ne pas se noyer dans les méandres de cette violence ? 

Ce roman est indescriptible ! Je suis restée sur le cul à la fin de ma lecture. L’ensemble est hypnotique. Entre la violence, la peur, les dons de Faye et le scénario à couper au couteau, je me suis laissée submerger par les émotions que j’ai ressenti… On est jamais préparé à lire un tel récit, n’oublions pas que c’est une fiction. Le récit est d’une violence extrême, nos personnages sont torturés, avec des ascendants psychopathes très bien travaillés… Vous allez être déroutés à plusieurs reprises, l’auteure nous donne les éléments de compréhension au fil des pages, nous permettant d’évoluer aisément dans ce récit d’une noirceur incomparable.

Les personnages sont percutants. Que ce soit les héros ou les personnages secondaires. N’espérez pas découvrir des personnes bien sous tout rapport, non… Ici nos protagonistes sont des tueurs, des hommes sans foi ni loi. Enfin, une seule loi, et vous la découvrirez dans le roman. Faye est une héroïne fascinante de par son don, mais aussi de par son histoire. Je me suis souvent retrouvé le souffle court pendant les chapitres de son point de vue, car sa vie est une succession de drames, et j’ai été touchée par la femme qu’elle a réussi à devenir malgré ce qu’elle a vécu. Faye est lumineuse malgré sa part d’ombre, j’ai aimé cette dualité, cette femme qui brille mais qui est tout de même attirée par les ténèbres. Cole quant à lui m’a donné froid dans le dos, je dois avouer que je l’ai craint, que j’ai eu peur de lui mais que je n’ai pas pu m’empêcher de développer un réel intérêt pour lui, je ne peux pas appeler cela de la « sympathie », parce que ce n’est pas le genre de sentiments qu’il m’a fait ressentir. Non, le fait qu’il soit dangereux, qu’il soit si influent et violent, m’a donné envie d’en savoir plus sur lui… Y-a-t-il une réellement explication à sa noirceur ? Pourquoi a-t-il besoin de se repaître du sang de ses victimes ? Que réserve-t-il à Faye ? Quelles sont ses intentions ? Cole est un personnage qui interpelle, et l’auteure nous donne beaucoup de détails à son sujet, et ce, de plusieurs manières, et cela m’a captivée de comprendre son personnage.

Les personnages secondaires sont violents, sales, perturbants mais au combien intéressants. J’ai eu vraiment peur de Luke, le frère de Cole, qui est plus dans la retenue, il est sournois et imprévisible. Slim, le bras droit de Cole est un acolyte à avoir sous la main, il est méthodique et efficace. Ils remplissent tous leurs rôles à merveille, nous plongeant dans un récit qui prend aux tripes.

L’ambiance de ce roman est anxiogène, on est sur le qui-vivre, on ne sait pas où l’auteure veut en venir, on suit les indices qu’elle nous laisse pour vivre l’histoire le plus intensément possible. Le souffle coupé et la peur au ventre je me suis laissée séduire par cette dark romance diablement bien orchestrée. Le côté surnaturel rend l’ensemble encore plus flou, encore plus passionnant car on est ballotté entre le passé et le présent, on est percuté de toute part… Et malgré le côté malsain et profondément dark, une romance voit le jour, c’est sous-jacent, très bien développé car on reste dans du lourd, n’espérez pas des petits cœurs et des je t’aime… Non ici c’est viscéral, nos héros vont lutter, un combat acharné entre leurs âmes qui se connectent petit à petit. La violence n’est pas « gratuite » dans ce roman, et vous le découvrirez rapidement, j’ai été scotchée par la teneur de l’histoire.

La plume de l’auteure est singulière, avec une véritable identité et un style brut et tranchant, elle nous plonge dans cette histoire dont vous ne ressortirez pas indemnes. Faye et Cole sont fascinants, l’intrigue est percutante, le rythme très vif, l’espace temporel est assez court, ce qui imprime un rythme soutenu tout au long de ce premier opus. J’avoue que j’ai été surprise par le dénouement, mon dieu, mon cœur a fait des bonds.

L’auteure aborde des termes percutants, elle sert une cause importante pour elle. Son récit a une véritable âme, un message véritable à transmettre, je dois dire que j’ai été stupéfaite de découvrir le pourquoi du comment grâce à l’excellence de cette histoire.

Le sexe vient assombrir encore un peu plus l’histoire, brillamment utilisé pour les besoin de l’histoire, l’auteure ne surjoue pas, elle capture simplement notre attention avec un scénario savamment orchestré, je n’ai eu aucun mal à m’imaginer les scènes, ce qui a accentué mon ressenti et mon addiction à cette histoire.

En bref, retenez bien que cette histoire est très sombre. Ayez le cœur bien accroché pour apprécier ce récit à sa juste valeur. E.S Carter nous offre là une dark romance intelligente avec un scénario ahurissant menée d’une main de maître. Le portrait que l’auteure dresse de ses personnages est captivant, perturbant parce que l’on finit par s’attacher à eux malgré ce qu’ils sont. Laissez-vous tenter par le côté obscur, mais sachez que ce récit secoue un max ! Personnellement c’est un presque coup de cœur ! Le grand final m’a scotché, je n’ai qu’une hâte, découvrir la suite de cette saga !


Extrait 

« Se brisera-t-elle facilement ?

Aurai-je des heures, des jours ou des mois pour la plier à ma volonté ou volera-t-elle en éclats plus tard ce soir ?

Avant de la rencontrer, je m’en serais moqué complètement, mais maintenant, maintenant, j’espère qu’elle sera forte. J’espère qu’elle me combattra avec chaque souffle de son corps doux et nubile. Je ne veux pas qu’elle se recroqueville à mes pieds, ces yeux hypnotiques vides pendant que je forcerai mon sexe à pénétrer dans sa gorge. Je veux voir une étincelle, une flamme, un incendie, exigeant que je punisse, me défiant de tester son courage, me menaçant de sa haine.

Mon sexe désire fortement qu’elle me haïsse.

Et me haïr, elle le fera.

Elle n’est peut-être qu’un pion dans cette partie, un moyen d’atteindre un but, mais elle est à moi, et j’apprécierais chaque seconde de son anéantissement. Elle sera une entrée appropriée pour le trépas d’un Roi. »

Je remercie Valérie et les éditions Juno Piblishing pour leur confiance. 

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s