Coups de cœur de Marlène·New Adult·Romance·Sagas

Cœur intinérant – 1 – Hors de portée > Jane Harvey-Berrick

IMG_2637

Éditeur : Collection Infinity
Collection : Romance passion
Lien d’achat : Amazon

Aimee assiste pour la première fois à une fête foraine à l’âge de 10 ans quand celle-ci passe deux semaines dans sa ville. Elle y rencontre Kes, un garçon de son âge qui y travaille, et une amitié rare et touchante se construit entre eux.
Chaque année, ils se retrouvent pour deux semaines qui illuminent leur vie.

Et alors que leur amitié d’enfance se développe en amour, une fois adultes, les choix deviennent difficiles à faire et tous les deux comprennent que deux semaines par an ne seront jamais suffisantes.


L’avis de Marlène – Note ❤❤❤

J’annonce tout de suite la couleur, [Hors de portée] est un énorme coup de cœur ! Je suis passée par tous les états, un véritable vertige émotionnel.

Ce roman se divise en deux parties, j’ai aimé chacune des parties différemment, mais avec la même intensité. On découvre dans la première partie l’histoire de d’Aimee et Kes dès leurs dix ans, leur rencontre bouleversera leur univers à tout jamais… J’ai eu des étoiles plein les yeux dès qu’Aimee a vu la fête foraine arriver en face de chez elle… La magie s’est poursuivie chaque année, jusqu’à leur seize ans… Des mois d’attente et de souffrance pour deux semaines de pur bonheur, un bonheur entrecoupé de vives émotions… Puis l’impensable arrive pour nous mener à la seconde partie de l’histoire qui se déroule des années plus tard… Je ne vous en dit pas plus.

En écrivant cette chronique, je suis encore sous le coup de l’émotion, le cœur qui bat et la gorge un peu serrée après ce cliffhanger de fin… C’est pas bien de faire ça aux lectrices, pas bien du tout… Et encore, il ne me reste que deux petits mois à attendre avant de poursuivre l’histoire d’Aimee et Kes.

Cette romance s’adresse à tout ceux qui aiment les histoires d’amour impossible, qui aiment quand l’amour est indéfectible mais qu’il ne suffit pas toujours pour que cela fonctionne.

Qu’est-ce qui m’a plu dans ce roman ? Et bien, de nombreuses choses. Tout d’abord, l’univers inédit de l’auteure, c’est la première fois que je plonge dans la vie des forains, dans le monde si particuliers des fêtes foraines. L’univers est très bien exploité par l’auteure, elle n’omet aucun détail, elle nous montre une vie différente, avec des règles particulières, un mode vie à part entière, une philosophie de vie totalement différentes des gens sédentaires. Elle nous plonge dans cette grande famille que sont les forains. J’ai trouvé cela intéressant et rafraîchissant de découvrir enfin un univers que je ne connais que de loin. J’ai été captivée ! Ensuite, les personnages, ancrés dans leur réalité… Aimee est une jeune femme tout ce qu’il y a de plus classique, elle rêve de choses simples, d’une vie tranquille. Kes est son opposé, il est taillé pour la vie de forain, c’est son tout. Il est bon dans ce qu’il fait, Kes est du genre inaccessible, sauf pour Aimee avec qui il a cette connexion depuis qu’ils ont dix ans… L’amitié laissera la place à l’amour, mais deux semaines par an suffisent-elle ? Est-il possible de vivre leur amour alors que tout les oppose ? 

Ce couple est magique, déchirant et intense. Vous ne pouvez pas imaginer ce que j’ai ressenti en lisant ce roman. Kes est un véritable héros, avec ses forces et ses faiblesses. Kes est sauvage et changeant, au fil des années il n’est plus le petit garçon qu’Aimee a rencontré, Kes est un personnage complexe, avec des complexes, des difficultés pour communiquer mais tout s’explique, vous découvrirez ce jeune homme et vous tomberez forcément amoureuse de lui, il est magnétique, charismatique et malgré son mauvais caractère vous ne pourrez vous empêcher de vous attacher à lui. Aimee est douce et sincère, elle aime Kes d’un amour douloureux, la distance la fait souffrir, mais elle donnerait n’importe quoi pour vivre les deux semaines que Kes lui offre chaque année… Aimee est forte, elle est la seule à pouvoir tenir tête à Kes, elle est généreuse et aimante, avec les années Aimee va s’endurcir, elle n’est plus non plus tout à fait la même, et j’ai aimé son tempérament, sa façon de défendre ses rêves.

Les personnages secondaires renforcent la complexité de l’histoire. D’un côté les forains, de l’autre les « ploucs », ceux qui vivent « normalement ». J’ai été touchée par chacun d’entre eux, j’en ai aimé certains, détesté d’autre. Ils m’ont tous fait ressentir des émotions vives qui ont contribué  à m’emporter un peu plus dans cette histoire.

J’ai beaucoup ri, mais j’ai aussi pleuré. J’ai sentie la magie qui se dégageait de cette romance hors du commun. J’ai souffert avec Aimee, la narration est de son point de vue, et ce fut très intense de vivre cette histoire avec elle, un véritable ras de marée qui vous emporte sur son passage. J’ai ressenti son bonheur, sa tristesse, son sentiment d’amour et l’excitation de vivre ces deux semaines par an avec Kes. Dans la seconde partie du récit, c’est juste une explosion de sensations, je me suis sentie vivante avec ce roman.

J’ai découvert la plume de Jane Harvey-Berrick avec ce roman, et je suis sans voix, je ne sais même pas comment qualifier son écriture. Elle a tout simplement réussi à me faire décoller, à me faire planer et me faire rêver. Son style est addictif et il a quelque chose de magique, il y a comme de l’électricité dans l’air, une ambiance totalement différente, comme si nous n’étions plus dans la même dimension. J’ai aimé les émotions qu’elle m’a fait ressentir, c’était poignant et violent par moment. J’ai aimé découvrir l’histoire d’Aimee et Kes dès leur plus jeune âge, comme si leur destinée était déjà tracée, comme si leur âme était liée pour toujours malgré les obstacles et la distance.

En bref, ce roman fut une véritable claque. Cela fait longtemps que je n’ai pas ressenti autant d’émotions avec une histoire. Jane Harvey-Berrick m’a fait rêver, la magie a totalement opérée avec moi, même si elle a été parfois cruelle et violente, je suis tombée amoureuse de cette histoire. J’ai trouvé l’univers tellement unique et original. Aimee et Kes sont deux personnages que tout oppose, mais ensemble ils sont complets. J’ai dévoré ce roman d’une traite, le finissant avec la gorge serrée et les larmes aux yeux. Préparez-vous à un véritable ascenseur émotionnel, vous ne ressortirez pas indemne, mais cela vaut le coup ! Le cliffhanger de fin m’a donné la tête qui tourne, j’en reste encore sans voix. La suite s’annonce toute aussi mouvementée, je n’ai qu’une hâte retrouver Aimee et Kes.


Extrait 

« Kes avait mauvais caractère, mais il était fascinant. Il m’effrayait, mais il me protégeait. Il pouvait manquer complètement de tact et être très délicat ensuite. Il n’était pas parfait. Il était parfait pour moi. Il me poussait à me dépasser, à explorer le monde et à ouvrir les yeux. Il était tout ce que je n’étais pas et, ensemble, nous formions un entier, même si ça semblait incompréhensible pour les autres. »

Je remercie Blandine et la Collection Infinity pour leur confiance et ce service presse. 

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s