Nouvelles·Romance·Sagas

Rock me 2.0 – Oli & Lizzi > Anna Wayne

IMG_2635

Éditeur : City éditions
Collection : My Eden
Lien d’achat : Amazon

Étudiante en architecture en quête d’indépendance, Lizzi décide de quitter ses parents pour s’installer dans l’appartement de sa sœur, Maya. Lors de son emménagement, elle rencontre Oliver,  le claviériste du groupe The Invisible Shadows, et elle tombe immédiatement sous le charme.

Un coup de foudre à sens unique, car le musicien semble la considérer uniquement comme une amie. Pourtant, Oliver se surprend à apprécier de plus en plus la compagnie de la jeune femme et à jalouser les autres hommes qu’elle fréquente.

Alors qu’il a toujours enchaîné les conquêtes, la rock star ne pense désormais plus qu’à Lizzi. Troublé par ses sentiments envers elle, est-il prêt à se déclarer, au risque de détruire leur amitié  ?

Entre amitié et amour, où est la limite  ?


L’avis de Marlène – Note 4,5/5

Même début que pour [Rock me 1.5], mais voici la seule similitude. Cette nouvelle se concentre sur l’histoire d’Oli et Lizzi.

Lizzi s’installe avec sa sœur Maya, elle a enfin décidé ce qu’elle veut faire dans la vie, et cela va se jouer à l’université, Lizzi est étudiante en architecture, et elle a besoin de prendre son envol, de ne plus dépendre de ses parents, à vingt et un an, il est temps qu’elle découvre ce que la vie peut lui offrir…

Le jour de son emménagement, sa vie va prendre un virage à 180° lors de sa rencontre avec Oliver, le claviériste du groupe The Invisible Shadows, sauf que si Lizzi fantasme déjà sur lui, Oli ne la voit que comme la « petite » sœur de Maya, comme une jeune femme intouchable et trop jeune pour lui… Ce qui ne manquera pas de mettre Lizzi hors d’elle.

Leur histoire est assez classique, pas de surprise. Mais j’ai adoré cette nouvelle, pleine de douceur, d’intimité et de confidence. J’ai aimé la relation naissante de Lizzi et Oli, c’est vraiment une romance toute douce, qui fera battre vos cœurs de grandes romantiques.

Oli n’est pas un bad boy, au contraire, malgré son sex-appeal, il est terriblement raisonnable, j’ai bien eu envie de le dévergonder à plusieurs reprises, j’ai été séduite par leur histoire d’amour, parce que tout se fait en douceur.

Les personnages sont très attachants, j’ai compris Lizzi, son envie d’hurler quand Oli ne la traite que comme une « enfant », Lizzi est douce, plus en retrait par rapport à sa sœur Maya, et pourtant Lizzi cache bien son jeu, car c’est aussi une jeune femme passionnée et fougueuse dans l’intimité. Oli est craquant, il est pourtant assez simple comme mec, mais son attitude m’a rendue toute chose.

Ce que j’ai aimé c’est que nous revivons l’histoire de [Rock me 1.5] mais avec les points de vue de Lizzi et Oli, et Anna Wayne ne nous donne pas l’impression que c’est du déjà lu, on vit vraiment les choses différemment, on se repère facilement par rapport à l’histoire de Maya et Greg. Les deux nouvelles sont vraiment complémentaires.

En bref, une nouvelle toute douce, une romance guimauve avec des personnages attachants. J’ai adoré ce second bonus 🙂 Ce serait un régal d’avoir l’histoire de Will qui pour le coup m’intrigue beaucoup maintenant que j’ai découvert Greg et Oli.


Extrait 

« Et c’est vrai. La compagnie de Lizzi, que je connais à peine, est vraiment agréable. Je me sens à l’aise et c’est… parfait.
Elle n’ajoute rien et nous assistons à une attaque de la part des rebelles. C’est parfois assez sanglant et c’est dans ces moments-là que Lizzi enfouit son visage dans mon tee-shirt.
Si au début elle était un peu tendue que je sois si proche physiquement, peu à peu elle se détend. Au bout d’un moment, elle remonte ses jambes sur le canapé, et son corps s’appuie contre moi. Sa tête au creux de mon épaule, elle finit par s’endormir. Mes yeux se ferment également peu à peu mais je suis bien et je ne veux pas risquer de la réveiller. Alors je pose mes pieds sur la table basse devant moi et ma tête bascule en arrière pour finir sur le dossier du canapé. De ma main libre, je tire sur le plaid posé sur le pouf non loin de moi. Je couvre Lizzi et profite d’un petit bout de l’étoffe moelleuse et douillette. »

Je remercie Marilyne et les éditions City pour leur confiance. 

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s