Romans

Un acrobate au bord de l’œil > Marie Jousse

acrobate

Éditeur : Yakabooks
Livre : Ici

« Claire a 31 ans quand elle découvre que l’homme qui l’a élevée et qu’elle croyait ne pas être son père, se révèle l’être. Trop différente physiquement de ses sœurs, aussi blondes qu’elle est châtain, la petite fille avance dans l’existence alimentant les secrets de famille de son imaginaire d’enfant. Un acrobate au bord de l’œil est une merveilleuse histoire de femmes où se mêlent les fi ls de la tromperie, de la jalousie, du chagrin, de l’amour, de l’amitié, de la fraternité et des plaisirs simples du quotidien. Mêlant humour et émotion, ce récit aborde, avec la délicatesse de la musique de Jean-Sébastien Bach, les questions de la recherche du père, des secrets de famille et de l’absence des hommes. »


Mon avis – Ma note : 4/5

Ce court récit nous relate l’évolution dans le temps d’une famille avec ses joies, ses chagrins, mais également ses doutes et ses secrets.

L’amour, la construction d’une famille, la vie en fratrie, voila ce que l’auteure nous décrit, c’est d’un réalisme saisissant, tout est tellement vrai qu’on ne peut que se plonger dans cette histoire et vivre étape après étape cette vie familiale. Les fondations de ce cercle sont belles et intenses, l’amour que l’on porte à ceux qu’on aime est palpable et émouvant mais il y a également le mal être de Claire, la petite dernière qui lui est vraiment profond et apporte une sensation de passer à côté de quelque chose et de ne pas être à sa place. Ses doutes sont omniprésents, toujours réactivés par des détails, des paroles et des regards, on ressent très bien ce qu’elle ressent, on se prend à douter avec elle, à redouter la vérité, car sa famille, elle l’aime telle qu’elle est, d’un amour sincère et vrai et elle ne veut pas le voir éclater en mille morceaux.

Claire nous montre sa vie en quête de la vérité mais également des conséquences de ses doutes sur sa vie, aurait-elle été différente sans cela ? aurait-elle fait d’autres choix ? aurait-elle été plus heureuse et sereine ? Ses questions on les perçoit très bien et on ne peut que les comprendre.

Ce récit a une résonance particulière pour moi, je me suis retrouvée à la place de cette femme, avec ses même questions, ses même doutes et ses même angoisses, même si pour ma part la vérité était différente. Cela a été une lecture profonde mais aussi délicate pour moi car elle pointe du doigt des choses qui peuvent faire mal, je l’ai ressentis d’autant plus fort, mais cela m’a également permis de relativiser, de saisir la beauté du mot famille quel que soit les secrets et les « on dit ».

Ce que je retiens de cette histoire, c’est que les différences et les doutes peuvent blesser et changer une vie, mais que l’amour reste quoi qu’il en soit le plus fort et le plus beau !

Merci à Lucie et les Editions Yakabooks pour ce service presse.

Un commentaire fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s